• Choisir votre vie à partir de qui vous êtes
  • 514-616-7727

Mon blogue

Dans l'arène de la peur, qui sort gagnant? Vous ou votre peur?
2010-04-02 | Nicole Savoie

Un excellent motivateur c'est la peur!  Et un excellent bloqueur d'action c'est également la peur!    Pour arrêter de fumer, on dit aux gens qu'ils vont être malades, qu'ils vont en crever; puis après? Vous demanderont les inconditionnels de la boucane... le plaisir de fumer est plus grand que la peur des conséquences...

Dans certains cas, la peur amène à agir et dans d'autres, elle limite l'individu.  Il devient paralysé.  Il attend. Il arrête, il observe.  Certaines peurs sont instinctuelles (celles qui nous protègent) et d'autres proviennent de conditionnements.  Quand nous traversons une rue, nous regardons s'il n'y a pas de voiture qui vient dans notre direction.  Quand le médecin vous annonce que vous avez un cancer et qu'il n'y a rien à faire:  même si dans le moment présent, rien n'a changé, votre humeur, elle change tout d'un coup.  Vous êtes foudroyé!

Vous aimeriez croire que vous n'avez pas peur mais la peur se fait remarquer par ces fameux symptômes physiques:  le coeur bat plus vite, vous avez chaud, vous vous sentez faible, votre niveau de conscience est altéré...  Comme tomber en amour, n'est-ce pas? Ou dans l'attente d'une promotion ou de la remise d'une mention en public...  Cependant, l'avènement de ces symptômes ne semble pas aboutir vers une fin agréable mais plutôt le contraire.

La plus grande peur que j'ai eu dernièrement, c'était de perdre la vue.  Suite à un décollement de rétine, suivi tout de même par une intervention réussie, mes yeux ont continué à présenter des déchirures...  je me suis retournée vers la peur - je l'ai reconnue et j'ai accepté ce qui se passait tout en souhaitant que je guérisse et que je comprenne ce qui m'arrive, s'il y avait quelque chose à comprendre et j'ai fait confiance aux médecins qui me traitaient...  Le chemin pour cesser d'avoir peur a été assez long.  Cependant, plus je me concentrais sur ce que j'aimais, sur ce que je voulais accomplir dans mon quotidien et dans ma vie, les moments d'inquiétude (ça c'est la petite cousine de la peur) étaient plus rares et plus courts.

Dans l'arène de la peur, qui sort le gagnant?  Vous ou votre peur?

Qu'en pensez-vous? | Pour ajouter un commentaire

Diane Desjardins

2010-04-18 à 10:49:21 en réponse à : Nicole Savoie

Re: Dans l'arène de la peur, qui sort gagnant? Vous ou votre peur?

La peur, je l'ai conquise alors que j'avais très peur des hauteurs. J'étais dans un contexte de travail sur soi: je devais grimper, grâce à des "staples" de chaque côté, sur un poteau très haut: plus de 35 pieds, situé dans une forêt.Je devais aussi me poser sur le sommer!!! Le meilleur conseil que j'ai eu et appliqué en ma paslant tout le long de l'épreuve: "tu es capable de faire ce pas? Oui. Fais simplement ça. Bon, tu es capable de faire cet autre pas ? oui. Fais-le" etc.  Jai occupé mon mental à faire des petites tâches sachant que je savais le faire. Ça m'a évité de partir le film de tout ce qui pourrait aller mal, ou du souvenir de toutes mes peurs antérieures.

En découpant en petites bouchées, je peux mieux gérer ce qui me semble gros et effayant. Et chaque réussite de chaque petit pas me propulse un peu plus

© 2017 Tous droits réservés. Copyright • eclosion.ca - Site web réalisé par SEconceptWeb | Conception maquette par Equinoxe Graphiques